Un youtubeur québécois révèle combien d'argent il gagne avec Youtube

Un youtubeur québécois révèle combien d'argent il gagne avec Youtube

Qui est PL Cloutier

PL Cloutier est un québécois qui a fait partie de la stratosphère de youtubeurs du Québec depuis désormais 6 ans. Cette petite communauté tissée serrée aide notamment à bâtir plus de visibilité en publiant des collaborations entre youtubeurs. On aura donc vu PL Cloutier figurer aux côtés de Lysandre Nadeau, PO Beaudoin, Gabrielle Marion et de nombreuses autres figures montantes de Youtube au Québec. Ainsi, à travers ses 6 années d'activité il a été en mesure de se bâtir un public de près de 300 000 abonnés sur sa chaîne principale PL Cloutier, ce qui n'est pas négligeable du tout. Il a également une chaîne consacrée uniquement aux vlogs de près de 100 000 abonnés et une dédiée aux podcasts de 20 000 abonnés.

Ça gagne combien un youtubeur au Québec?

Dans un exercice de transparence auprès de ses auditeurs, PL Cloutier a donc décidé de dévoiler le montant d'argent qu'il a gagné. Dans un premier temps, il révèle les chiffres de chaîne Youtube principale pour le dernier mois ainsi que ceux des deux autres. Pour 290 000 écoutes, il a fait un montant de 1100$. Il fait donc pratiquement 3.80$ par tranche de 1000 écoutes et avoue que ce ratio peut largement fluctuer. Il attribue surtout la chose à la provenance des vues sur ses vidéos (au Québec beaucoup plus payant qu'en France.) Pour sa chaîne secondaire de vlogs, il a ramené 252$ pour 39 000 vues et celle de podcasts 22$ pour 8600 vues.

En tout et pour tout, sa chaîne principale PL Cloutier a donc généré 91 000$ en 6 ans, celle de vlog 28 000$ et celle de podcast 3600$ pour 2 saisons. C'est donc de dire que le youtubeur québécois fait environ 1700$ par mois en moyenne.

Il ne faut pas simplement s'arrêter aux revenus de Youtube

Bien que PL Cloutier soit transparent avec ses revenus, il met un bémole à ces chiffres. En effet, il ne calcule pas les nombreuses dépenses encourues pour l'achat et les bris d'équipement, le travail des monteurs pigistes à qui il sollicite parfois de l'aide et les taxes gouvernementales.

Finalement, il ajoute qu'il a d'autres sources de revenus en tant qu'influenceur notamment avec Instagram, Facebook, son site web et d'autres formes de campagnes avec des entreprises.

Certains pourront en conclure que c'est de l'argent facilement gagné et d'autres au contraire, verront là beaucoup de travail pour un chèque de paye peu généreux en fin de compte. Quoi qu'il en soit, beaucoup de mythes entourant les Youtubeurs risquent de tomber ici.

laissez un commentaire